• Préparer son voyage :
  • Réservez votre Billet pas cher !

    Les prix des billets d’avion changent constamment. 

    Les billets d’avion les moins chers sont ceux qui sont disponibles très longtemps avant le départ.  

    Bon à savoir : Il a été prouvé que les billets augmentent le week-end et diminue vers le mardi , mercredi et jeudi. 

     

    Il faut cependant garder à l’esprit que les compagnies vendent plusieurs types de billets. Les billets les moins chers sont ceux qui n’ont généralement que des possibilités de changement ou d’annulation fort limitées, voire inexistantes.

     

    Notre conseil : Si vous programmez un voyage qui aura lieu en haute saison et que votre projet est définitif, réservez le vol dès que possible, de préférence 8 ou 9 mois avant votre départ. 

     

     

     

  • Autour du voyage

     

    Il est nécessaire compte tenu du renforcement des mesures de sécurité et de sûreté de disposer d’un document attestant votre identité et comportant une photographie pour emprunter un vol intérieur.

    Selon la destination, soit une carte nationale d'identité valide ou soit un passeport en cours de validité. Les mêmes documents obligatoirement en cours de validité sont exigés pour tous les autres voyages internationaux. La déclaration de perte d’un de ces documents de voyage ne constitue pas dans ces cas une pièce suffisante pour justifier de votre identité.

    A noter également que de nombreux pays conditionnent l’admission des ressortissants étrangers sur leur territoire à la détention préalable d’un visa d’entrée ou à l’accomplissement d’autres formalités.

    Aussi, avant votre départ, prenez la précaution de vous renseigner avec soin sur les documents exigés et les formalités requises ( Vaccin..) auprès des services diplomatiques ou consulaires de votre pays de destination (la quasi-totalité des Etats disposent d’une représentation au Maroc.)

    Aux termes des réglementations internationales en vigueur, un transporteur aérien est en droit de refuser l’embarquement à un passager qui n’a pas en sa possession les documents de voyage appropriés (passeport ou carte d’identité, visa, carnet de vaccination) requis pour le pays de destination, car sa responsabilité serait engagée en cas de refoulement de la part des autorités locales. En effet, outre qu’elle s’exposerait au versement d’une amende, la compagnie aurait à supporter les coûts de rapatriement obligatoire du passager non admis (dont elle pourrait d’ailleurs lui demander le remboursement.

     

  • Enregistrement à l'aéroport

     

    L’enregistrement est l’opération par laquelle, sur présentation de votre billet d’avion électronique, au comptoir de votre compagnie aérienne dans l’aérogare, le personnel de celle-ci validera votre passage et constatera le dépôt de vos bagages de soute.

    Le choix de votre place à bord de l’appareil (côté hublot ou allée centrale) se fait dans  la phase finale du processus de la réservation ou lors de l’enregistrement.  ( selon les compagnies aréiennes)

     

    Même si vous voyagez sans bagages, vous devez en général vous faire enregistrer au comptoir de la compagnie avant de vous présenter à l’embarquement. Mais les compagnies sont autorisées, à l'exception de certains vols, à mettre en place des facilités d’enregistrement pour les passagers munis d’un seul bagage à main ou ceux acquittant le plein tarif .

     

    L’heure limite d’enregistrement est l’heure au-delà de laquelle l’embarquement du passager n’est plus garanti. Pour les vols intérieurs, et même si vous n’avez pas de bagages, l’heure limite d’enregistrement est désormais fixée à  trente-cinq minutes au minimum avant l’heure de départ du vol compte tenu des procédures liées au récent renforcement des mesures de sécurité et de sûreté du transport aérien.

     

    Pour les vols internationaux ou long-courriers, votre transporteur ( la compagnie aérienne) peut vous demander de vous présenter au minimum une heure et jusqu’à trois heures avant le décollage de l’avion. Un délai de deux heures est fréquent pour les vols réguliers. L’heure limite d’enregistrement variant ainsi largement selon les compagnies et les destinations, prenez grand soin de vous conformer aux prescriptions de votre transporteur et aux indications portées sur votre billet ou faites-vous préciser les délais d’enregistrement par votre agence.

     

    Si vous voyagez avec un animal, prévoyez également un délai supplémentaire supérieur d’au moins une demi-heure à celui requis pour les passagers seuls.

     

  • A l’aéroport

     

    Soumettez-vous de bonne grâce aux contrôles de sûreté : il y va de votre propre intérêt ! Ces contrôles sont effectués avant l’arrivée en salle d’embarquement. 

     

    Les bagages à mains doivent passer dans un appareil de contrôle radioscopique. Sur un écran, l’agent de sûreté visualise leur contenu.

     

    Vos bagages à main peuvent également faire l’objet d’une fouille manuelle. Si vous avez dans la poche un trousseau de clefs ou tout autre objet métallique, et afin d’éviter de déclencher une alarme sonore lors du passage au travers du portique de détection, posez-le sur le tapis de l’appareil de contrôle radioscopique.

    En raison du renforcement des mesures de sûreté dans le transport aérien, vous devrez désormais également procéder de même pour tout objet (métallique ou non) que vous portez sur vous (montre, bracelet, collier, etc..) ainsi que pour vos vestes ou manteaux. Pour les petits objets, un panier est mis à votre disposition à cet effet. Ces objets ou vêtements vous seront rendus après votre passage sous le portique. 

     

    Si vous portez un stimulateur cardiaque ou tout autre dispositif technique implanté (pompes à insuline voire même certains appareillages auditifs), informez-en l’agent de sûreté et ne passez pas sous le portique - mais vous ne serez pas pour autant dispensé de contrôle fouille corporelle. 

    Sachez aussi que, par précaution supplémentaire, il peut vous être demandé de procéder, au pied de l’appareil, à l’identification de vos bagages enregistrés. Enfin, ne laissez jamais traîner vos bagages sans surveillance dans l’enceinte de l’aérogare.

     

  • Franchise Bagage

     

    Chaque compagnie aérienne dispose d'autorisations et de politiques différentes en matière de bagages. Cela dépend de votre classe de voyage, de votre destination et de la compagnie aérienne choisie. Attention, les restrictions de bagages étant modifiées régulièrement nous vous invitons à contacter la compagnie aérienne afin de vous renseigner sur la limite de poids autorisé pour votre voyage et d'éviter ainsi de mauvaises surprises à l'aéroport.

    Pour tout complément d’information, vous pouvez à tout moment contacter notre service clientèle par téléphone au 0522482423, par mail à contact@monbillet.ma

     

     

  • Les Objets interdits durant un vol

     

    Armes à feu : Toute arme permettant de tirer un projectile sous l'effet d'une explosion ou sous l'action d'air ou de gaz comprimés, y compris les pistolets de starter et les pistolets lance-fusées.

    Couteaux et instruments tranchants : sabres, épées, cutters, couteaux de chasse, couteaux souvenirs, ustensiles pour arts martiaux, outils de métiers et autres couteaux ayant une lame d'une longueur égale ou supérieure à 6 cm et/ou couteaux prohibés en vertu de la législation locale.

    Explosifs/Munitions/Liquides inflammables/Produits corrosifs : Toute matière explosive ou incendiaire qui, seule ou en combinaison avec d'autres articles, peut provoquer une explosion ou un incendie. Cette catégorie comprend les matières explosives, les détonateurs, les articles de pyrotechnie, l'essence, d'autres liquides inflammables, les munitions, etc., ou toute combinaison de ces articles. Toute matière corrosive ou toxique, y compris les gaz, comprimés ou non.

    Articles neutralisants ou incapacitants : Gaz lacrymogènes, incapacitants et autres produits chimiques ou gaz similaires contenus dans un pistolet, une bombe métallique ou tout autre conteneur, et autres articles neutralisants tels que les appareils électroniques ayant un effet paralysant ou neutralisant par décharge électrique.

    Autres articles, tels que pics à glace, alpenstocks, rasoirs à main, ciseaux effilés, qui ne sont pas généralement considérés comme des armes mortelles ou dangereuses, mais qui peuvent néanmoins être utilisés comme une arme, ainsi que les armes ou grenades jouets ou factices.

    Articles de toutes sortes pouvant raisonnablement faire croire qu'il s'agit d'une arme mortelle. Ces articles incluent mais ne sont pas limités à des objets ressemblant à des articles explosifs, ou d'autres articles qui peuvent passer pour une arme ou un objet dangereux, ces exemples n'étant pas exclusifs.

     

  • A Bord

     

    MAL DE L’AIR

     

    Pour les personnes sensibles au mal des transports, le mal de l’air se traduit par des maux de tête, des nausées, des sueurs, et des vertiges. Pour le réduire : choisir une place au centre de l’avion. Eviter les repas copieux et l’ingestion d’alcool. Eventuellement, prendre un traitement préventif (sur prescription médicale et en respectant les contre-indications) par un antihistaminique

     

    DÉCALAGE HORAIRE (Recommandations de L’organisation Mondiale de la Santé)

     

    Le décalage horaire peut provoquer une indigestion, un malaise général, de l’insomnie et réduit les performances physiques et mentales. Les voyageurs qui prennent des médicaments à heure régulière (par exemple: insuline, contraceptifs oraux) doivent en parler avec leur médecin. Les médicaments "endormisseurs" peuvent aider à retrouver une phase normale de sommeil. Leur prise doit s’effectuer après avis médical. Les mesures suivantes peuvent réduire les effets du décalage horaire :

     

    Etre reposé avant le départ et essayer de dormir pendant le vol.

    Dormir, par 24h, un total d’heures équivalent à ce que l’on dort habituellement

    Boire abondamment (des boissons non alcoolisées) avant et pendant le voyage

    Manger légèrement et  pendant le vol

    Pour les séjours de courte durée, il n’est pas toujours nécessaire de compenser le décalage horaire. Ne pas hésiter à consulter un médecin.

     

    TROUBLES AUDITIFS

     

    Les variations de pression lors de l’atterrissage provoquent des troubles auditifs pouvant être responsables d’une otite barométrique. Pendant la descente il faut déglutir fréquemment afin d’équilibrer les pressions dans l’oreille moyenne et ainsi éviter les rétractions tympaniques. Pendant la descente, il faut déglutir pour éviter l’impression d’oreille bouchée.

     

    POUR LIMITER LES PROBLÈMES LIÉS À LA PRESSION BAROMÉTRIQUE

     

    La pression de l’air en avion correspond à une pression de 1500-2000 m d’altitude lorsque l’avion a atteint son altitude de croisière. Cela favorise les ballonnements intestinaux. Cet état désagréable est limité en évitant :

    Les boissons gazeuses, y compris le champagne,

    Les aliments producteurs de gaz : légumes secs, lait, chou.

     

  • Quand Les voyages en avion sont-ils contre-indiqués ?

     

    Nouveaux-nés de moins de 7 jours.

    Femmes enceintes dans les 4 dernières semaines de la grossesse (8 semaines en cas de grossesse multiple) et dans les 7 jours qui suivent l’accouchement. Cependant, avec l’accord d’un médecin, le voyage peut être autorisé à partir de 24 heures après l’accouchement en cas de besoin impérieux, à la condition que les saignements soient arrêtés et que le taux d’hémoglobine soit correct.

    Les personnes présentant : une crise d’angine de poitrine, un syndrome de décompression après de la plongée sous-marine.

    Par ailleurs, les sujets ayant pratiqué de la plongée, plusieurs jours de suite, ne devraient pas voyager dans les 24 heures qui suivent l’arrêt de cette pratique ; le délai est de 12 heures pour une plongée ne dépassant pas 2 heures,

    Une augmentation de la pression intracrânienne (due à une hémorragie, un traumatisme ou une infection),

    Une infection des sinus, des oreilles ou du nez (en particulier si la trompe d’Eustache est bouchée),

    Une affection respiratoire chronique,

    Un essoufflement au repos,

    Un pneumothorax,

    Des hématies falciformes,

    Une hypertension artérielle avec une pression systolique supérieure à 200 mm Hg,

    Une affection psychiatrique récente.

    Les voyages en avion sont également contre indiqués, au décours d’un infarctus du myocarde, dans les jours qui suivent un acte chirurgical ou un traumatisme qui favorise le piégeage d’air (traumatisme abdominal, chirurgie gastro-intestinale, lésions crâniofaciales et oculaires, interventions neurochirurgicales, chirurgie oculaire…).

     

                                                                             Source : Office national des aéroports

     

1er site comparateur de vols au Maroc – Billet d’avion le moins cher Casablanca – Réservation de billet d’avion Maroc – Billet d’avion avec paiement par carte bancaire Marocaine et Internationale